Jeunes

passjeuneCe dispositif fédéral, piloté par la Direction Technique Nationale, a été mis en place durant la saison 2002/2003. Le principe en est simple : disposer d’un outil permettant de valoriser la progression des jeunes joueurs de clubs. PassBad comprend donc quatre plumes de couleurs différentes, jaune, bleue, verte et rouge, qui valident les étapes de progression du joueur. Les épreuves de PassBad abordent :

 

– le domaine technique : manipulation de la raquette, placement, déplacement ;
– le domaine tactique :trajectoires, prise en compte d’une opposition ;
– la connaissance de l’activité : respect des règles et connaissance de l’environnement badminton.

Le joueur dispose d’un passeport où il colle les plumes obtenues. Lorsqu’il a acquis les quatre plumes, la Fédération lui décerne un diplôme et lui délivre un premier classement. Le public concerné par PassBad est principalement constitué de poussins et benjamins, mais dans la pratique rien n’empêche de le faire passer aux plus jeunes ou aux plus âgés. Les points forts de PassBad sont multiples : pour le joueur prendre conscience et faire reconnaître sa progression; pour le club, valoriser et fidéliser les jeunes pratiquants de son école de jeunes ; pour les encadrants, disposer d’un outil de planification des apprentissages. L’ensemble des plumes peut s’obtenir sur deux saisons au rythme d’une par semestre .

tr

enfant

Le Comité Départemental gère l’organisation de passages des plumes rouges, en valorisant le dispositif et en offrant aux clubs qui ne disposent pas d’un entraîneur fédéral diplômé l’occasion de faire passer PassBad aux jeunes joueurs de leur association.

Les journées PassBad sont l’occasion pour le Comité ou l’ETR de détecter les meilleurs jeunes joueurs, d’organiser un temps de formation continue pour les éducateurs des écoles de jeunes, de présenter aux responsables de clubs et d’écoles de jeunes leurs actions en direction des jeunes…
Le dispositif PassBad est un des points de la contractualisation entre la Fédération et les Comités Départementaux, et il figure en bonne place dans la labellisation des Ecoles Françaises de Badminton.